2FA, MFA et Adaptative MFA : quelles différences ?

Les mots de passe seuls étaient autrefois le moyen le plus sûr de protéger les données et les documents importants. Il en est tout autrement aujourd’hui. En effet, les mots de passe n’offrent qu’une seule couche de sécurité, et une fois que cette couche de sécurité est compromise, l’accès est accordé, même aux personnes non autorisées. D’où la nécessité de recourir à des mesures de sécurité telles que le 2FA, le MFA et l’authentifictaion adaptative.
2FA-biometrics-adaptative-authentication-mfa

Qu’est-ce que 2FA ?

2FA est l’abréviation de « Authentification à deux facteurs « . Il s’agit d’un processus d’authentification qui présente deux couches de sécurité pour les données et les documents de l’utilisateur. Il s’agit d’un sous-type de MFA (Authentification multifacteur). Pour permettre le 2FA, deux facteurs d’authentification uniques à l’utilisateur sont nécessaires. Ces deux facteurs comprennent :

Quelque chose que l’utilisateur connaît :

Ce facteur est généré à partir de ce que l’utilisateur connaît comme son mot de passe, son nom d’utilisateur, son code PIN et des questions secrètes simples comme son plat préféré, sa couleur préférée, son ancienne adresse, etc. Une fois que l’utilisateur a franchi cette étape, le deuxième facteur entre en jeu.

Quelque chose que l’utilisateur possède :

Ce facteur est généré à partir de l’équipement matériel que possède l’utilisateur au moment de sa connexion. Il peut s’agir d’un téléphone, d’un ordinateur portable ou d’une carte à puce. Ce facteur fournit ainsi une deuxième couche de sécurité à l’authentification de l’utilisateur.

Ainsi, lorsqu’un utilisateur veut se connecter à une application ou accéder à un document protégé par le biais d’un dispositif 2FA, il devra renseigner son mot de passe pour accéder à la première couche de sécurité, après quoi un code PIN, un OTP ou un SMS lui sera envoyé sur son appareil pour lui permettre de passer la deuxième couche de sécurité.

Le 2FA permet de renforcer la sécurité et de restreindre l’accès aux données d’un utilisateur. Ainsi, même si le mot de passe est compromis, l’accès ne sera pas autorisé pour autant, car le second facteur n’aura pas été complété sans l’appareil de l’utilisateur.

Selon Google, 100% des robots automatisés, 99% des attaques de phishing en masse et 90% des attaques ciblées ont été empêchés par une forme de 2FA. Cela montre une certaine efficacité de l’authentification en deux étapes dans la prévention des cyber attaques.

En dépit de ces résultats, Amnesty International signale des cas de fraude en ligne où les pirates parviennent à contourner le système 2FA sans impliquer l’utilisateur, grâce à des attaques de type « zéro clic » et « man-in-the-middle ».

Le 2FA n’est donc pas infaillible. En fait, comme le souligne Gartner, la plupart des outils « 2FA » existants ne sont en réalité que des outils « +1FA », ajoutant un seul facteur supplémentaire à un mot de passe existant. Cela se traduit par une expérience utilisateur médiocre pour un gain de sécurité relativement faible. Toutefois, il est indéniable que cette méthode permet de fournir une sécurité plus forte que les mots de passe seuls.

Qu’est-ce que MFA ?

MFA est l’abréviation de « Authentification multifacteur » Il s’agit d’une mesure de sécurité qui présente plusieurs niveaux de sécurité, généralement plus de deux. Pour accéder à cette sécurité, deux facteurs d’authentification ou plus, propres à l’utilisateur, sont nécessaires parmi les suivants :

Quelque chose l’utilisateur sait (facteur de connaissance) :

Il peut s’agir de mots de passe, de codes PIN, de noms d’utilisateur ou de questions de sécurité que seul l’utilisateur peut connaître.

Quelque chose l’utilisateur possède (facteur de possession) :

Il s’agit de quelque chose que l’utilisateur possède, comme un téléphone ou un ordinateur portable.

Quelque chose que l’utilisateur est (facteur d’inhérence) :

Ce facteur est quelque chose qui fait partie de l’utilisateur ; quelque chose dont l’utilisateur doit avoir hérité et qui est propre à lui seul. Citons par exemple les empreintes digitales et le scan de l’iris

Un utilisateur qui souhaite accéder à un fichier ou à une application sécurisée par un dispositif d’authentification multifacteur (MFA) doit ainsi passer par au moins deux de ses facteurs, ou couches de sécurité. Ces dernières rendent encore plus difficile, voire impossible, l’accès par une personne mal intentionnée. De son côté, Microsoft confirme que le MFA bloque 99,9 % des cyberattaques.

Et surtout, un point essentiel, c’est qu’un authentification nativement multifacteur, contrairement au 2FA, permet d’offrir à l’utilisateur final une expérience de connexion sans mot de passe (passwordless).

C’est pourquoi les pure players comme inWebo encouragent l’utilisation du MFA pour sécuriser le business, mais pas au prix de n’importe quelle technologie. inWebo peut vous fournir une solution avec une technologie brevetée et certifiée par l’ANSSI qui protège les identités de vos employés, comme de vos clients. Une solution qui sécurise votre business et votre image de marque en empêchant le risque de perte de documents confidentiels, en bloquant les accès illégaux et en empêchant les transferts de fonds frauduleux, mais aussi les logiciels malveillants et autres formes de cybercriminalité qui peuvent nuire à votre entreprise ou organisation.

Qu’est-ce que l’authentification adaptative ?

Vous l’aurez compris, Adaptative MFA signifie « Authentification multifacteur adaptative ». On parle également d’authentification basée sur le risque, ou en anglais « risk-based authentication ». L’authentification adaptative est ainsi une façon d’utiliser le MFA qui prend en compte le modèle comportemental et les informations contextuelles associés à la façon dont l’utilisateur accède à un fichier sécurisé. Une fois que le comportement de l’utilisateur est connu, cette méthode d’authentification va analyser l’information et prédire le niveau du facteur de risque. Il prend en compte les facteurs suivants :

  • Le lieu d’accès (localisation)
  • Heure de l’accès
  • Le jour de la semaine
  • Le dispositif d’accès, etc.
  • La source de l’adresse IP

Ainsi, si un utilisateur accède toujours à une donnée ou un fichier sur son ordinateur portable (dispositif d’accès) et qu’un jour, une tentative de connexion est effectuée via un téléphone, l’authentification adaptative va identifier cela comme un facteur de risque et, afin de vérifier qu’il s’agit bien de l’utilisateur, pourra lui demander de fournir une couche de sécurité supplémentaire.

En revanche, si la même connexion est effectuée via l’ordinateur portable habituel, cette couche de sécurité supplémentaire ne sera pas nécessaire à demander. Il en va de même pour les autres facteurs mentionnés ci-dessus.

On peut donc dire que l’authentification adaptative n’entre en jeu que lorsqu’un facteur de risque est perçu, c’est-à-dire lorsqu’il y a des soupçons d’accès non autorisé.

Le MFA adaptatif est plus efficace pour renforcer la sécurité des données de l’utilisateur car il étudie le comportement de l’utilisateur au cours de l’accès et l’utilise pour prévenir les intrusions externes.

Alors que la plupart des solutions adaptatives du marché ne sont basées que sur les rôles (role-based access), inWebo offre une solution permettant des contrôles d’accès basés sur des attributs comportementaux et contextuels.

Quelles différences entre 2FA, MFA et l’adaptative MFA ?

Une vraie différence en matière de sécurité

Le 2FA n’utilise que deux facteurs d’authentification pour assurer la sécurité, tandis que le MFA et l’adaptative peuvent utiliser deux facteurs d’authentification ou plus pour assurer un niveau de sécurité plus élevé.

En conclusion, les solutions 2FA posent quelques problèmes de sécurité par rapport aux solutions nativement MFA. Quant à l’authentification adaptative, elle accorde l’accès à l’utilisateur en fonction du risque défini et déclenche le MFA en conséquence.

Une différence dans le parcours d’expérience promis

Du point de vue de l’utilisateur final, opter pour une solution MFA ou adaptative peut être un véritable atout. Les utilisateurs d’aujourd’hui sont très exigeants dans leur parcours digital et recherchent avant tout de la simplicité, de la rapidité et de la facilité.

Avec un parcours adapté et sans mot de passe, les technologies MFA et adaptatives sont un excellent moyen de booster la productivité et/ou vos conversions, que vous cherchiez à protéger l’accès employé ou client.

Qu'est-ce que l'authentification adaptative ?
Adaptative MFA correspond à « Authentification multifacteur adaptative ». Elle est également appelée authentification basée sur le risque ou en anglais « risk-based authentication ». L’adaptative MFA est une façon d’utiliser l’authentification multifacteur qui prend en compte le modèle comportemental et les informations contextuelles associés à la façon dont l’utilisateur accède à un fichier sécurisé.
Comment fonctionne l'authentification adaptative ?
À partir du modèle comportemental de l’utilisateur, l’authentification adaptative analyse l’information et prédit le niveau du facteur de risque. Il tient compte par exemple du lieu d’accès (localisation), mais aussi de l’heure, du jour, du terminal d’accès et de la source de l’adresse IP.
Pourquoi l'authentification adaptative est-elle préférée au MFA ?
Bien que le MFA standard soit sécurisé, il ne permet pas d’analyser et de prédire les risques comme le fait l’adaptative. En effet, l’authentification adaptative demandera plus d’informations/de preuves pour prouver l’identité de l’utilisateur que lorsque le risque de violation est plus élevé. Par conséquent, le parcours de connexion peut être plus souple et plus rapide lorsque le risque est plus faible.

L'authentification forte MFA sans compromis

Contactez-nous pour une démo ou pour demander l'ouverture de votre compte de test

Très haut niveau de sécurité

inWebo MFA détient la technologie unique et brevetée des clés dynamiques aléatoires qui lui permet de proposer le plus haut niveau de sécurité du marché. Solution certifiée par l’ANSSI.

Intégration et déploiement facile

Accessible en Saas, riche en connecteurs, API et SDK, inWebo MFA s’adapte à vos contraintes techniques, sans vous en imposer de nouvelles. Déployez un MFA rapidement et à grande échelle, sans contact humain et sans logistique.

Expérience utilisateur passwordless et deviceless

inWebo vous permet d’offrir une expérience utilisateur simplifiée, étendue à toutes les dimensions de l’authentification, de l’enrôlement à la connexion grâce à ses tokens universels, passwordless et deviceless.

Recevez toute l'actualité de l'authentification forte

Nos dernières actualités

Demandez une demo