Passwordless MFA, le partenaire idéal de la Cyberassurance

Face au nombre croissant de menaces et d’attaques sur Internet, la cyberassurance a dû revoir son approche en augmentant les primes et en exigeant des processus sans risque pour pouvoir offrir une protection. En effet, les compagnies d’assurance insistent pour que les assurés aient recours à des couches de sécurité supplémentaires ou, pour les initiés, à une authentification multifacteur (MFA). Alors, qu’est-ce que le MFA, pourquoi l’authentification forte est-elle si importante pour la cyberassurance et pourquoi opter pour du passswordless ?

data-protection-network-security-cyber-insurance

Qu’est-ce que la Cyberassurance ou l’assurance de Cyber-responsabilité ?

La cyberassurance, également souvent appelée l’assurance cyber-risque ou cyber-responsabilité, est un type de couverture d’assurance visant à protéger les entreprises et les particuliers des menaces numériques. Elle constitue autant un filet de sécurité qu’un moyen de respecter les exigences contractuelles souvent imposées par les clients ou les investisseurs.

Qu’entendons-nous par « menaces numériques » ? Le plus souvent, ces menaces prennent la forme de violations de données ou d’une activité malveillante consistant en l’attaque, par un hacker, des systèmes informatiques d’une grande entreprise ou d’une autre entité qui repose sur des systèmes sécurisés.

Il vous faut ce type d’assurance si vous êtes confronté à un quelconque risque de perte financière qui serait occasionné par la plupart des actes de cybercriminalité. C’est d’autant plus important pour les entreprises qui stockent des informations personnelles ou sensibles en ligne.

Une cyberassurance complète doit à la fois prendre en charge les atténuations des effets d’une attaque (c’est-à-dire des mesures préventives) ainsi que tous les frais que pourrait occasionner une infraction. Cette protection est particulièrement importante, car ces coûts deviennent très rapidement incroyablement élevés et peuvent se prolonger dans le temps. En effet, à plus long terme, les entreprises subissent également ce que l’on appelle les coûts latents de ces incidents.

L’assurance de cyber-responsabilité peut également prendre en charge : toute mesure corrective nécessaire, les coûts d’une assistance juridique si vous avez besoin de conseils d’experts, les coûts de gestion de vos communications professionnelles (par exemple, une communication de crise mise en place par votre cabinet de relations publiques ou une aide pour la rédaction de communications spécialisées), le recours à tout enquêteur spécialisé susceptible de vous aider, ainsi que les remboursements des clients.

Comprendre le rôle du MFA dans une police de Cyberassurance

Le MFA, ou l’authentification forte, apporte une couche de sécurité supplémentaire qui peut aider à endiguer la vague des cyberattaques. Il n’est donc pas vraiment surprenant que ce processus soit de plus en plus mis en avant dans les polices de cyberassurance.

Pour bien illustrer le fonctionnement de ce processus, prenons l’exemple d’une attaque de phishing réalisée par une tierce partie malveillante qui réussit à s’emparer d’un certain nombre d’identifiants utilisateur. Avec une authentification simple, les cybercriminels n’ont plus qu’à utiliser ces identifiants tels quels. Mais si une solution de MFA est mise en place, il devient impossible pour eux de les utiliser, car ils ne possèdent pas les bonnes réponses (ou empreintes digitales) nécessaires à l’authentification.

Ce n’est pas une idée nouvelle, mais un grand nombre d’entreprises commencent à s’y intéresser. En effet, les compagnies qui proposent généralement une cyberassurance sont de plus en plus nombreuses à exiger, dans leur police d’assurance, que les clients mettent en place une solution d’authenfication forte (MFA) robuste. S’ils n’utilisent pas de processus MFA, leur contrat devient caduc.

Pourquoi le MFA devient-il obligatoire pour bénéficier d’une Cyberassurance ?

Le MFA, une réponse à la hausse des cyberattaques pour les cyberassurance

Tout simplement parce qu’elle réduit le risque. Et les actes de cybercriminalité étant de plus en plus fréquents, qu’il s’agisse de violations de données ou de cyberattaques plus complexes, les compagnies d’assurance sont confrontées à une hausse inévitable des déclarations de sinistres et des coûts associés.

Il va de soi que, face à cette augmentation des cyberattaques, les besoins du secteur de la cyberassurance évoluent. Le changement le plus évident est la hausse des frais de couverture, qui se traduit par une augmentation des primes d’assurance afin de prendre charge les coûts croissants pour indemniser les assurés sur le terrain.

D’après un rapport S&P Global datant de juin dernier, le taux de sinistralité des cyberassurés a augmenté pour atteindre un pourcentage impressionnant de 72,8 % et la demande de primes moyenne adressée aux assurés durant la première moitié de 2021 était de 1,2 million de dollars, un chiffre en hausse de 170 % par rapport à celui de l’année précédente.

Par ailleurs, les assureurs attendent des entreprises qui veulent être protégées qu’elles justifient leurs moyens mis en œuvre pour essayer de prévenir les cyberattaques et qu’elles prennent des mesures relativement simples (par ex. l’utilisation d’une MFA) pour réduire le risque de déclaration d’un sinistre.

Les entreprises peuvent désormais être amenées à être interrogées sur les systèmes et les processus qu’elles ont mis en place et sur la stratégie qu’elles ont adoptée en matière de cybersécurité afin de réduire autant que possible le risque qu’elles soient victimes d’une cyberattaque.

L’authentification forte devient une condition préalable en matière de cyberassurance

Les compagnies d’assurance, quant à elles, considèrent que la mise en place d’un processus d’authentification forte, qui nécessite au moins deux types d’authentification avant que l’accès à un compte ne soit autorisé, est une très bonne solution, ce qui explique pourquoi il s’agit désormais d’une condition préalable en matière de cyberassurance.

Le MFA, ou l’authentification en deux étapes, est désormais une condition préalable en matière de cyberassurance.

En pratique, cela signifie qu’il ne suffit plus pour les criminels de détenir vos identifiants de connexion pour pouvoir pirater intégralement votre compte, qu’il s’agisse d’un compte de messagerie personnel ou d’un serveur d’entreprise.

La bonne nouvelle, c’est que d’après des études, les comptes dotés d’une MFA sont 99,9 % moins susceptibles d’être compromis que ceux qui ne disposent pas de ce niveau de sécurité supplémentaire. Nous savons que les mots de passe sont trop souvent volés. Il est donc logique de renforcer la sécurité de vos processus d’authentification en y ajoutant des étapes supplémentaires.

Une authentification sécurisée sans nuire à l’expérience utilisateur

En toute logique, de nombreuses entreprises craignent que l’utilisation d’une MFA puisse appauvrir l’expérience utilisateur et même potentiellement engendrer une perte de productivité. Il est, bien sûr, important de trouver le bon équilibre. En effet, par le passé, certains outils de sécurité étaient uniquement axés sur la sûreté et la sécurité, faisant peu cas de l’expérience utilisateur.

Lorsque les utilisateurs d’un système sont confrontés à de multiples codes d’authentification et autres moyens de confirmer leur accès au compte, il existe un risque plus élevé d’échec et de frustration. La solution MFA d’inWebo, grâce à sa technologie SaaS ne nécessitant ni matériel (Deviceless) ni mot de passe (Passwordless), offre une expérience de connexion utilisateur fluide et pourtant très sécurisée.

La solution d’authentification multi-facteurs unique d’inWebo utilise le navigateur Web comme « dispositif » fiable afin d’authentifier l’accès en toute sécurité (token navigateur). Cela signifie que les utilisateurs n’ont pas besoin d’une clé physique, d’un smartphone ou même d’un ordinateur appartenant à l’entreprise pour s’authentifier et accéder à leurs applications. Nul besoin non plus d’installer un matériel ou un logiciel spécifique, comme c’était le cas auparavant.

Respectez les contraintes de la cyberassurance avec une MFA sans mot de passe

À l’ère actuelle, l’accès à la technologie sur le lieu de travail et la sécurité de cette technologie sont plus importants que jamais. Pour le marché de la cyberassurance, cela se traduit par une évolution importante tant au niveau des primes que des exigences de protection.

La solution MFA d’inWebo vous aidera à respecter ces nouvelles contraintes imposées par les fournisseurs de cyberassurance d’une manière simple et accessible à tous. Et elle est disponible immédiatement, ce qui a son importance également.

Offrant une excellente protection contre les attaques de phishing (inWebo est la seule solution qui peut vérifier la légitimité de l’URL sur laquelle il y a une tentative d’authentification), elle garantit également des connexions multi-utilisateurs, une fonctionnalité utile dans le cas d’ordinateurs partagés. Pour les entreprises qui aiment promouvoir le BYOD (Bring Your Own Device), la technologie Deviceless d’inWebo (processus utilisant le token navigateur) permet de changer facilement d’appareil tout en bénéficiant d’une plus grande sécurité.

L’authentification forte en mode SaaS d’inWebo est à la fois simple et rapide à mettre en œuvre : il n’y a rien à installer, et elle peut être déployée en quelques clics et sans avoir besoin d’une intervention humaine. Tous ces atouts, sans oublier la tranquillité d’esprit qu’elle apporte, lui permettent d’offrir le niveau de sécurité le plus élevé du marché.

Si votre fournisseur de cyberassurance veut vous imposer de nouvelles contraintes en matière de sécurité, la solution inWebo MFA – ultra-sécurisée et passwordless – pourrait représenter une aide précieuse.

Qu'est-ce que la cyberassurance ?
La cyberassurance, également souvent appelée l’assurance cyber-risque ou cyber-responsabilité, peut être considérée comme un type de couverture d’assurance qui protège les entreprises et les particuliers contre les menaces numériques. Cette cyber couverture sert à la fois de filet de sécurité et de moyen de répondre aux exigences contractuelles souvent fixées par les clients ou les investisseurs.
Qu'est-ce que l'assurance cybersécurité (cyberassurance) couvre ?
Une assurance cybersécurité complète couvre à la fois les mesures d’atténuation des attaques (c’est-à-dire les mesures préventives) et la couverture des coûts qui surviennent en cas de violation.
Quel est le role du MFA dans une cyberassurance?
Le MFA, ou l’authentification forte, apporte une couche de sécurité supplémentaire qui peut aider à endiguer la vague des cyberattaques. Il n’est donc pas vraiment surprenant que ce processus soit de plus en plus mis en avant dans les polices de cyberassurance.

Nos dernières actualités

Demandez une demo