Conseils et astuces pour une agilité continue en matière de cybersécurité

Les cybermenaces et les attaques dans le cyberespace sont inévitables. Il est donc indispensable d’adopter une démarche « cyber agile ». En effet, de plus en plus d’organisations se tournent vers le tout numérique et, à ce titre, se voient exposées à des capacités et opportunités croissantes. Mais le digital s’accompagne aussi de vulnérabilités. Dans ce contexte, les organisations ne peuvent pas continuer à se contenter de contrer chaque cyberattaque de front. Leur meilleure chance serait d’accroître la cyber-résilience et l’agilité de leur côté.

smartphoneless-desktop-browser-token

Les cyber-attaquants ont une excellente agilité. Ils ne cessent de se renouveler et d’adopter de nouvelles stratégies d’attaque dès que les précédentes sont compromises. Pour être à leur niveau, les organisations doivent être capable d’adapter leurs stratégies de sécurité afin de résister aux cyberattaques. Et pour ce faire, il est crucial de trouver un équilibre entre sécurité et agilité.

Dans cet article, nous allons voir pourquoi être cyber agile est essentielle à la survie de toute organisation et quelles sont les bonnes pratiques pour accroître sa cyber agilité.

Les 5 principes clés de la cybersécurité

Les principes clés de la cybersécurité sont des pratiques qui encadrent et renforcent la gestion de la cybersécurité des organisations. Ces 5 principes sont les suivants :

#1 – Une sécurité d’accès avancée

Ce n’est pas une nouveauté : les mots de passe et les noms d’utilisateur sont loin d’être suffisants pour garantir la sécurité des données. Les organisations doivent mettre en place des mesures de sécurité supplémentaires. On citera par exemple le 2FA et le MFA. Ces deux mesures de sécurité fournissent une ou plusieurs couches supplémentaires de protection et de sécurité et, par conséquent, rendent plus difficile l’accès des cyberattaquants aux données et système informatique des organisations.

#2 – Des mesures de simulation d’attaque

Les mesures de simulation d’attaque permettent aux organisations de connaître les points faibles de leur dispositif de sécurité avant qu’un attaquant ne le fasse. Les organisations utilisent la simulation d’attaque pour reproduire des cyberattaques sur leur sécurité. Ceci leur permet d’identifier et d’éliminer les failles de leur système de sécurité avant qu’une attaque ne puisse y pénétrer.

Ainsi, la simulation d’attaque permet aux organisations de se faire une idée de la force de leur sécurité et de s’attaquer à tout point faible découvert au cours du processus. Un bon moyen de renforcer sa cybersécurité.

#3 – Une approche à sécurité intégrée

L’approche à sécurité intégrée consiste à restaurer et à maintenir l’état de sécurité du système en cas d’attaque. Cette approche garantit que même si le système de sécurité est compromis, l’accès est toujours refusé aux intrus. Même si le système de sécurité est en panne, une couche de protection est toujours en place pour protéger les composants habituellement vulnérables du système après toute attaque.

Cette approche à sécurité intégrée est comme une sauvegarde qui intervient si toutes les autres mesures visant à éloigner les attaquants ont échoué

#4 – La gestion des privilèges des utilisateurs

Il est du ressort des responsables informatiques de contrôler correctement l’accès des utilisateurs aux systèmes sécurisés de l’organisation. Chaque utilisateur doit disposer de privilèges d’accès adaptés à son rôle dans l’entreprise. Accorder un accès à des utilisateurs qui n’en ont pas besoin peut conduire à une utilisation abusive et à une négligence. Ceci peut engendrer un risque important pour le système de sécurité de l’organisation.

#5 – Le monitoring de la cybersécurité

Surveiller les actions prises en matière de cybersécurité est une mesure de contrôle automatique des menaces qui aide à prévenir les cyberattaques par un scan et une surveillance continue du système de sécurité. Cette mesure permet à une organisation de détecter rapidement toute tentative d’invasion ou toute menace. De plus, elle envoie des alertes pour contrer l’intrus immédiatement.

Cela permet d’atténuer et de gérer efficacement les risques de sécurité avant que le système de sécurité ne soit compromis.

Pourquoi être cyber agile est indispensable à la prospérité de votre entreprise

Lorsqu’un système de sécurité est capable de détecter les menaces et d’y répondre en adaptant les mesures de sécurité, il en découle les avantages suivants :

⊕ Une sécurité renforcée

Les mesures de sécurité traditionnelles ne peuvent plus tenir en échec les cyberattaques. Qui plus est, le coût d’une violation moyenne des données a augmenté de 2,6 %¹. Cela montre que les organisations doivent payer davantage pour corriger leurs erreurs de sécurité. C’est ici qu’intervient la cyber-agilité, qui consiste à maintenir le système de sécurité à niveau et à le mettre à jour pour prévenir et combattre toute forme de cyber-attaque. Une approche qui garantit une protection et une sécurité accrues du système

⊕ Une bonne gestion des risques

Le monitoring et l’adaptation continus de la cybersécurité permettent au système de maîtriser et mieux gérer les risques de sécurité. En étant « cyber agile », une organisation pourra contrôler le rythme des cyber-attaques. En cas de tentative de piratage, la gestion des risques liés à un système de sécurité compromis serait minime.

⊕ Une atténuation des risques

Selon une enquête menée par FireEye auprès de responsables de la sécurité, les entreprises reçoivent des milliers d’alertes de sécurité, dont 57 % seraient des faux positifs. Compte tenu d’une telle quantité de fausses alertes, il est difficile de hiérarchiser les attaques réelles. Or, cela pourrait conduire à une cyber-attaque réussie

En différenciant et en hiérarchisant les alertes afin de distinguer les menaces réelles des faux positifs, la cyber-agilité atténue les risques de compromission de la sécurité.

5 conseils pour être cyber agile en matière de sécurité

Pensez cloud

Faites passer votre entreprise au niveau supérieur en introduisant un système de sécurité basé sur le cloud. Les entreprises qui utilisent des services cloud ont plus de chances de bénéficier d’une cybersécurité renforcée. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, un rapport de 2021² sur les menaces mondiales révèle qu’une grande attention est accordée à la protection des services basés sur le cloud. Ainsi, en stockant toutes les informations et les données de votre organisation dans le cloud, vous éliminez le risque de perte de données à partir de dispositifs physiques, mais aussi le risque d’attaque.

Facilitez le travail de votre équipe informatique

La complexité des attaques dévalorise les efforts de vos spécialistes et de votre équipe informatique. Or, en adoptant une cybersécurité agile, ils pourront se concentrer davantage sur la création d’un système de sécurité solide et résistant à tout type de cyberattaque.
Un double avantage : un travail plus facile et moins fastidieux, et une productivité accrue.

N'oubliez pas les mises à jour de sécurité

Pour garantir une agilité continue en matière de cybersécurité, le système de sécurité et ses composants doivent être constamment mis à jour et améliorés. Ceci notamment pour répondre aux normes de sécurité. Il convient également de procéder à des séries de tests et d’attaques afin de s’assurer que le système de sécurité est à la hauteur face à toute attaque.

Maitriser l'atténuation des risques

Il convient d’utiliser efficacement les mesures qui permettent d’atténuer les risques de sécurité. Par exemple, les méthodes d’authentification qui envoient des alertes immédiates dès qu’elles découvrent une tentative d’invasion. Ce type de mesures permet de s’assurer que les risques de sécurité sont correctement gérés et surveillés.

Être réactif aux alertes de risques éventuels

Des actions immédiates doivent être prises par les responsables de la sécurité dès qu’une alerte de compromission de la sécurité est reçue. Elles devront soit empêcher l’accès avec un niveau de sécurité supplémentaire, soit détruire toute attaque en interne. Une telle réactivité est signe d’une plus grande cyber-agilité.

Comment l’IAM et le CIAM peuvent-ils booster la cyber-agilité

Les solutions IAM et CIAM permettent de contrôler efficacement la sécurité des accès, et ce, tant pour les accès interne qu’externe En effet, l’IAM assure la sécurité des accès employés aux données et aux informations d’une organisation, tandis que le CIAM traite un plus grand nombre d’utilisateurs et est donc plus adapté à la sécurité des accès clients.

Ces deux types de solutions de gestion des accès peuvent ainsi gérer la sécurité des accès aux deux extrémités du spectre, renforçant ainsi l’agilité des ressources de l’organisation en matière de cybersécurité.

Nous entendons de plus en plus souvent le terme de cyber-agilité, ou adaptation en continu de la cybersécurité. Dans la même idée, Gartner présente le modèle CAT (Continuous Adaptive Trust) et des solutions plus flexibles et évolutives apparaissent. Savoir être réactif, c’est bien, mais avoir les bonnes solutions pour éviter les situations critiques, c’est mieux. Et cela passe par la mise en place de mesures, d’actions et de solutions dans une démarche de cyber agilité.

C’est quoi être “cyber agile” ?

Etre cyber agile est essentielle dans le contexte du monde numérique et face à des cyber-attaques en constante évolution et de plus en plus sophistiquées. La cyber agilité une approche qui implique d’être capable de détecter les menaces et d’y répondre rapidement en adaptant les mesures de sécurité pour limiter et contrer les attaques.

Comment être cyber agile ?

Il n’y a pas de solution magique pour être cyber agile. Vous devez prendre des mesures concrètes et mettre en œuvre des solutions flexibles et modernes. Envisagez, entre autres, de transférer toutes vos données vers le cloud, de faciliter le travail des équipes informatiques avec, par exemple, des outils d’orchestration. N’oubliez pas également de mettre à jour en permanence votre sécurité, mais aussi de maîtriser l’atténuation des risques en effectuant des tests/simulations de pénétration et en étant réactif aux alertes de risque.

Qu'est-ce que le Continuous Adaptive Trust (CAT) ?
CAT est l’approche analytique de GARTNER concernant l’authentification de l’utilisateur. Cette démarche vise à évaluer en permanence un ensemble de preuves soutenant (ou infirmant) une revendication d’identité, en mettant les justificatifs sur le même pied que les signaux, sans leur accorder une crédibilité particulière, et en s’adaptant dynamiquement aux changements de risque d’accès.

L'authentification forte MFA sans compromis

Contactez-nous pour une démo ou pour demander l'ouverture de votre compte de test

Très haut niveau de sécurité

inWebo MFA détient la technologie unique et brevetée des clés dynamiques aléatoires qui lui permet de proposer le plus haut niveau de sécurité du marché. Solution certifiée par l’ANSSI.

Intégration et déploiement facile

Accessible en Saas, riche en connecteurs, API et SDK, inWebo MFA s’adapte à vos contraintes techniques, sans vous en imposer de nouvelles. Déployez un MFA rapidement et à grande échelle, sans contact humain et sans logistique.

Expérience utilisateur passwordless et deviceless

inWebo vous permet d’offrir une expérience utilisateur simplifiée, étendue à toutes les dimensions de l’authentification, de l’enrôlement à la connexion grâce à ses tokens universels, passwordless et deviceless.

Recevez toute l'actualité de l'authentification forte

Nos dernières actualités

Demandez une demo